Transformez votre vélo en vélo électrique

Logo Cycloboost


Guide de montage de la remorque électrique

Version 1


Cliquez sur [ Ctrl ] + [ F5 ] (Windows) ou + [ R ] (Mac) pour mettre à jour les images de ce document






kits moteurs roues






Ce guide est la propriété de Cycloboost©. Tous droits de reproduction interdits sans autorisation écrite de l'auteur.
Copyright © 2009-2017 Cycloboost - Tous droits réservés




Table des matières




Avant de commencer

Recommandations

Les kits Cycloboost ont été vérifiés et conditionnés dans nos ateliers afin de rendre l'installation la plus simple et la plus fiable possible.

Nous vous recommandons de bien suivre l'ordre des étapes de montage.

Il est important de vérifier que les accessoires sont correctement fixés au vélo, que les câbles électriques sont bien solidaires du cadre du vélo et n’empêchent pas la rotation du guidon et enfin, le plus important, que la roue soit très solidement vissée à la fourche de votre vélo.

Cycloboost n'est pas responsable d'un mauvais montage ni d'une mauvaise utilisation des kits. Les garanties contractuelles ne couvrent pas l'utilisation anormale ou non conforme des produits.

Veuillez vous référer aux conditions générales disponibles sur le site www.cycloboost.com : www.cycloboost.com/conditions-generales-de-ventes

Les kits toutes puissances confondues, lorsqu'ils sont utilisés avec un accélérateur, sont réservés à un usage sur voie non ouverte à la circulation. L'achat de ces pièces et leur utilisation s'effectuent sous votre entière responsabilité.



Support technique

Nous apportons tous les efforts possibles à la rédaction de cette documentation. Il se peut que certains points techniques restent dans l'ombre. Cycloboost reste à votre disposition pour éclaircir ces points et vous accompagner si vous le souhaitez.



Garantie, retour et SAV

Le support technique Cycloboost est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant :

  • l'installation du kit
  • le dysfonctionnement d'un des éléments du kit ou de la batterie
  • le retour des marchandises

Vous pouvez contacter notre Support Technique directement depuis votre espace personnel à la rubrique Support et SAV

Suivi SAV


Un technicien traitera votre demande sous 72h ouvrées maximum.

INFORMATION : Pour vous aider, voici la procédure pour faire appel au Support Technique



Réception du colis

Vérifiez en présence du transporteur le contenu du carton et n'hésitez pas à faire des réserves détaillées sur le bon de transport. Sans cela il n'est pas possible de faire fonctionner l'assurance.



Ouverture du colis

La remorque a été montée et testée dans nos ateliers. Pour le transport, nous avons démonté la fourche et le timon.



Instruction de montage de la remorque

La documentation détaillée du constructeur est livrée dans une pochette, avec la remorque. Nous allons détailler ici, uniquement les spécificités liées à la partie électrique.




Montage de la remorque

La roue motorisée est déjà installée sur la fourche et reliée au contrôleur :

remorque elec

Sortez la roue du berceau comme ceci :

remorque elec

Attention au câble.

remorque elec

Posez la roue à l'arrière de la remorque :

remorque elec

Enlevez le sac étanche :



remorque elec

Retournez la remorque puis fixez la fourche sur l'axe central du châssis :

Astuce : mettez un carton dessous pour protéger la remorque

remorque elec


 

Vous pouvez maintenant retourner la remorque pour finaliser l'installation.

Les autres opérations de montage propres à la remorque sont décrites dans la doc constructeur fournie.

Remarque : Avant de remettre le sac étanche dans la remorque, vous pouvez fixer le câble le long du berceau de la remorque au moyen des colliers de serrage fournis.

Ne serrez pas les colliers, en cas de démontage de la roue (rangement, crevaison), vous pourrez faire glisser légèrement le câble et avoir ainsi une marge de travail plus importante.


La partie électrique

Câblerie


Le câble d'accessoires est rallongé avec une rallonge de 100cm pour pouvoir relier le contrôleur (situé dans une sacoche de cadre sur la remorque) et les accessoires au guidon.

Vous pouvez fixer le câble sur le timon à l'aide des velcros fournis.

Tous les accessoires (hormis le Pedelec) devront être reliés au câble d'accessoires.

Vous ne pouvez pas vous tromper, chaque accessoire a sa couleur.

remorque elec


Installation et branchement de l'accélérateur


Positionnez l'accélérateur sur le guidon, de préférence du côté gauche.

Vous pourrez ainsi accélérer et passer les vitesses simultanément.

remorque elec

Faîtes courir le câble le long du cadre du vélo pour aller vous raccorder au câble d'accessoires./p>

Branchez l'accélérateur :

remorque elec

Nota : les 2 connecteurs sont jaunes et sont dotés de détrompeurs.



Installation et branchement de l'écran LCD

Une fois l'écran fixé sur votre guidon, branchez l'écran au câble d'accessoires

remorque elec

Nota : les 2 connecteurs sont vert et sont dotés de détrompeurs



Installation et branchement du frein (optionnel)




Remarque : accessoire optionnel livré selon les configurations. N'est pas indispensable au fonctionnement de la remorque.

De la même façon que l'on raccorde l’accélérateur au contrôleur, vous pouvez faire de même avec les freins à coupure électrique.


Vous installez les poignées de frein sur votre guidon.

Vous branchez le connecteur rouge directement avec l'autre connecteur rouge situé en bout du câble d'accessoires.

remorque elec

Nota : les 2 connecteurs sont rouges et sont dotés de détrompeurs.



Cas particulier : le Pedelec

Cet accessoire doit être relié directement au contrôleur sans passer par le câble d'accessoires.

Important : Il faut prendre garde à désactiver le Pedelec pendant les manœuvres (en choisissant le niveau d'assistance 0 à l'écran).

En effet, en pleine manœuvre avec le vélo perpendiculaire à la remorque, le Pedelec enclenchera le moteur au premier coup de pédale et pourrait vous faire tomber.

Nota : les 2 connecteurs sont vert et sont dotés de détrompeurs



Installation et branchement de la batterie

Installez la batterie dans le sac étanche. Il est important de bien la caler pour éviter d'endommager la câblerie.

Pensez à débrancher la batterie quand vous n’utilisez pas la remorque.

Elle est dotée de connecteurs Anderson :

remorque elec


Le boîtier de commande V2

remorque elec

Le boîtier dispose de 3 boutons (1) (2) (3) de commande et d'un écran LCD multi-fonction (4) à (10).

Lorsque vous allumez l'écran LCD, vous arrivez sur la vue par défaut.

Cette vue est reconnaissable car elle vous indique la distance partielle parcourue DST (7) et le temps partiel parcouru TM (5).


Les fonctions du boîtier de commande V2


1
  • Bouton de sélection HAUT :
  • Appui COURT : assistance niveau supérieur
  • Appui LONG 3s : activation/désactivation du rétro-éclairage LCD (vision nocturne)
 

2
  • Appui LONG 3s : activation/désactivation du rétro-éclairage LCD (vision nocturne)
  • Appui COURT : changement de vue
  • Distance partielle (DST) → Distance totale (ODO)→ Tension batterie (V)→ Distance partielle (DST)
 

Lorsque vous n'êtes plus dans la vue par défaut, en appuyant sur les boutons (1) et (2), vous avez accès à d'autres informations telles que, la vitesse moyenne (AVG), la vitesse max MXSD), la distance totale (ODO) et le temps total parcouru (TTM).





3
  • Bouton de sélection BAS :
  • Appui COURT : assistance niveau inférieur
  • Appui CONTINU : activation du mode piéton 6km/h (si la vitesse est inférieure à 7km/h)
  • Appui CONTINU : activation du régulateur de vitesse (si la vitesse est supérieure à 7km/h)
  • Pour désactiver le régulateur, il faut ré-appuyer sur le bouton (3), freiner, ou accélérer à fond d'un coup.
 


1 + 3
  • Remise à zéro : cette fonction permet de remettre à zéro uniquement le temps partiel parcouru, la distance partielle parcouru, la vitesse moyenne et la vitesse max.
  • Appuyez sur (2) jusqu'à se mettre sur la vue Distance partielle (DST).
  • Appuyez sur (1) en premier, ensuite appuyez sur (3) puis maintenez appuyé pendant 3s les 2 boutons jusqu'à ce que les affichages DST et TM clignotent : appuyez sur (2) pour remettre à zéro les paramètres.
 


4

Témoin de charge de la batterie

5
  • Temps partiel parcouru (TM) (vue par défaut)
  • Temps total parcouru (TTM)



6
  • Niveau d'assistance électrique avec accélérateur : niveau 1 (Vitesse min) à niveau 5 (Vitesse max)
  • Niveau d'assistance électrique avec Pedelec : niveau 1 (Puissance min) à niveau 5 (Puissance max)
  • 'Assist' clignote pendant 5 sec pour indiquer que le signal du Pedelec est bien reçu.
7
  • Vitesse instantanée (vue par défaut)
  • Vitesse maximum atteinte (MXSD)
  • Vitesse moyenne (AVG).



8
  • Puissance instantanée en Watt.
9
  • Distance partielle parcourue (DST) (vue par défaut)
  • Distance totale parcourue (ODO)
  • Tension de la batterie en Volt



10
  • Température Extérieure. Ce n'est pas la température du moteur ni du contrôleur.


Certains paramètres sont modifiables (limitation de la vitesse, diamètre de la roue...)

Veuillez consulter le Guide de programmation des écrans.




Utilisation et entretien



Recommandations importante d'utilisation du kit

Un vélo électrique est avant tout un vélo. C'est l'association de la force musculaire ET électrique qui permet d'obtenir un bon rendement de votre moteur donc une bonne utilisation.

Nous recommandons vivement de pédaler lors de l'utilisation du vélo sur le plat mais aussi et surtout au démarrage et dans les côtes.

Les kits moteurs électriques ne doivent pas être utilisés comme un scooter : un pédalage régulier, le choix de la bonne transmission (plateaux et vitesses) et de la bonne vitesse de roulage sont indispensables au bon fonctionnement du kit.

Si le kit est trop fortement sollicité, vous risquez de « griller » l'électronique du kit ou de la batterie.



La gestion des vitesses

Pour bénéficier du meilleur rendement du moteur et ne pas faire surchauffer l'électronique de votre kit, vous devez adapter votre rapport de transmission à la vitesse de votre pédalage et éviter les croisements de chaîne.

Si vous moulinez trop vite (>100 tour/minute), vous allez augmenter votre fréquence cardiaque et vous risquez de vous essouffler, il faut alors passer sur un pignon plus petit.

Inversement, si vous forcez trop et ne moulinez pas assez vite, vous allez fatiguer et tétaniser vos muscles, il faut alors passer sur un pignon plus grand.

Quelques exemples concrets :

  • Sur le plat à 25km/h, un bon rapport est obtenu avec le grand plateau de 44 dents et le pignon de 21 dents.
  • Dans une côte à 20% à 10km/h, un bon rapport est obtenu avec le petit plateau de 32 dents et le pignon de 32 dents.

Nous détaillons précisément la gestion des vitesses dans le chapitre 13.



Quelques rappels sur le passage des vitesses et des plateaux

IMPORTANT

Il ne faut pas appuyer fortement sur les pédales lors du changement de vitesse ou de plateau : il faut anticiper et changer de vitesse ou de plateau avant d'exercer un effort puissant.

Pédalez en douceur (mollement) sans forcer et lorsque la vitesse ou le plateau a fini de passer, vous pouvez pédaler normalement.

Le passage des vitesses et des plateaux doit toujours se faire en douceur, sans bruit ni craquement.

Si ce n'est pas le cas, il faut s’entraîner sur le plat à vitesse réduite (entre 10 et 20km/h), c'est beaucoup plus facile.

Comment éviter de faire chauffer le moteur :

Un moteur tourne dans le bon régime quand il fait peu de bruit. Si le moteur fait un bruit trop aigu ou trop grave c'est qu'il force trop : il faut donc adapter la vitesse, l'assistance au pédalage et le réglage de la transmission à la situation.

Il ne faut pas chercher à garder la vitesse que vous avez sur le plat dans une forte montée au risque de consommer beaucoup d'énergie sans le sentir et de faire chauffer le moteur.

Avec un peu d’entraînement, on arrive facilement à trouver la bonne combinaison et on prend vite goût au pilotage.

IMPORTANT :

Il ne faut pas faire forcer le moteur inutilement. Si vous n'arrivez pas à monter une côte très importante malgré votre pédalage, il ne faut pas insister, mettez le pied à terre.

Les risques d'une mauvaise utilisation

Si vous ne respectez pas les recommandations d'utilisation, vous risquez de faire surchauffer le moteur, l'électronique du kit et de la batterie (déséquilibrage des cellules).




Comment optimiser l'utilisation de votre kit



Le petit braquet

Mettez « tout à gauche », c'est à dire la chaîne sur le petit plateau et le grand pignon : c'est la configuration qui permet d'avoir le plus de couple. Idéal pour les démarrages en côte et les très fortes côtes.

Pédalez puis accélérez, vous constaterez que l'association kit + puissance musculaire a un couple important :

remorque elec


Le grand braquet

Mettez « tout à droite », c'est à dire la chaîne sur le grand plateau et le petit pignon : c'est la configuration qui permet d'avoir la plus grande vitesse au détriment du couple.

Dans cette configuration, vous pouvez assister le kit sur le plat ou en descente jusqu'à plus de 40km/h (avec un pignon arrière de 11 dents).

remorque elec


Le croisement de chaîne (ou ce qu'il ne faut pas faire)

Si vous descendez sur un des petits pignons de votre dérailleur en restant sur le petit plateau, il y a des chances que la chaîne touche le dérailleur avant.

C'est normal, vous avez fait ce qu'on appelle un croisement de chaîne.

remorque elec

Dans la figure ci-dessous, vous avez l'exemple d'un croisement de chaîne inverse : le grand plateau avec le grand pignon.

remorque elec

Dans ces types de configuration, il peut y avoir des frottements, un mauvais passage des vitesses (voire les vitesses qui ne passent pas du tout) et une usure prématurée de la transmission.

Quelles sont les plages d'utilisation des plateaux ?

Vous pouvez rester sur le « Petit Plateau » AVANT et faire varier la transmission arrière sur les 4 plus grands pignons.

remorque elec

Vous pouvez rester sur le «Plateau du MILIEU» et faire varier la transmission arrière sur les 4 pignons du milieu

remorque elec

Vous pouvez rester sur le « Grand Plateau » AVANT et faire varier la transmission arrière sur les 4 plus petits pignons.

remorque elec



Entretien électrique

Il n'y a pas d'entretien particulier à prévoir sur le moteur ou le contrôleur.

Il faut simplement vérifier de temps en temps si les connectiques n'ont pas bougé à cause des vibrations ou des manipulations du vélo.

Un mauvais contact peut générer des pannes aléatoires pouvant entraîner une panne réelle.

Il faut donc s'assurer que les connectiques ne peuvent pas se défaire à la première secousse et ne pas hésiter à les renforcer avec de la gaine thermo-rétractable ou à défaut, avec du scotch d'électricien.




Entretien mécanique

Il est important de vérifier régulièrement les écrous de serrage de votre moteur. Un mauvais serrage peut entraîner la casse des becs de fourche ou de cadre.

Vérifiez la tension des rayons : il y a une grosse différence entre une roue classique et une roue motorisée.

Un moteur électrique exerce un couple très important directement dans les rayons. En crête, la puissance selon le moteur, varie de 500W à 1400W.

La puissance d'un moteur électrique est jusqu'à 10x plus importante que ce qu'exerce un cycliste habituellement.

Il arrive parfois que cela entraîne un dérèglement de la tension voire la casse des rayons.

Il faut donc vérifier lors des premières sorties si la tension des rayons est suffisamment ferme : tous les rayons doivent être bien tendus.

Si après un premier resserrage le problème revient, c'est que le resserrage n'a pas été fait régulièrement. Il faut resserrer l'ensemble des rayons et pas uniquement ceux qui ont été desserrés la première fois.

C'est une opération assez simple mais longue.

Si vous ne souhaitez pas réaliser vous-même cet entretien, vous pouvez faire appel à un vélociste.

Nous attirons aussi votre attention sur le fait que ce type de problème arrive fréquemment chez les utilisateurs qui n'assistent pas suffisamment le kit au démarrage ainsi que ceux qui roulent chargés.




Lavage, stockage et transport

Utilisez une éponge humide et essuyez avec un chiffon sec.

Ne pas laver au jet ou au Karcher© les éléments du kit électrique : moteur, accessoires et batterie.

Ne pas entreposer dehors ni à l'humidité.

Ne pas transporter le vélo à l'arrière d'une voiture sur un porte-vélo par temps de pluie (risque d'infiltration d'eau) sans protection.

Si le vélo à pris l'eau, faites-le bien sécher plusieurs jours avant de reconnecter la batterie.




Utilisation sous la pluie

Le kit peut parfaitement être utilisé sous la pluie.

En cas d'utilisation prolongée sous la pluie ou sous des pluies importantes et répétées, prévoyez de protéger les organes de commandes (accélérateur, écran LCD) avec un film plastique.

Il faut ensuite bien faire sécher le kit et ses composants (contrôleur et accessoires) dans un endroit sec et abrité.




Rodage de la batterie


Pourquoi roder la batterie ?

Le rodage de la batterie permet d'améliorer sensiblement les performances et la longévité de la batterie.

Cela consiste à parfaire l'équilibrage entre les différentes cellules qui constitue la batterie.

Veuillez lire attentivement le guide d’utilisation : www.cycloboost.com/installation-kit-pour-velo-electrique

Important: un mauvais rodage est une mauvaise utilisation de la batterie.

  • Les dysfonctionnements qui découlent d'un mauvais rodage ou d'une mauvaise utilisation ultérieure n'entrent pas dans le cadre de la garantie contractuelle.
  • Un mauvais rodage entraîne une baisse des performances de la batterie et une diminution de l'autonomie.
  • Un mauvais rodage peut endommager la batterie définitivement.

Comment roder la batterie ?

Effectuez au moins5 cycles de charge/décharge successifs en roulage :

  • Videz la batterie à environ 90%.
  • Rechargez complètement la batterie en une seule fois (une nuit complète par exemple.)
  • Pendant les 5 cycles de rodage minimum, il ne faut pas faire forcer le moteur.

Pour prolonger les performances de la batterie, nous recommandons de refaire, 1 à 2 fois par an, un nouveau cycle de rodage.

Quelques solutions pour faire un rodage de qualité :

  • Assistance au Pedelec : ne pas dépasser le niveau 3 (cela ne fonctionne pas via l'accélérateur.)
  • Cela permet de ne pas consommer plus de 40% de la puissance. C'est d'ailleurs comme cela qu'il faut utiliser le kit de manière générale : ceci est valable pour tous les kits sauf le Magic Pie 2.
  • Privilégier une conduite souple à vitesse modérée : il ne faut pas faire forcer le moteur, ajuster la transmission (pignon et plateau) au dénivelé et augmenter la puissance du pédalage en particulier.

  • Remarque : pour prolonger les performances de la batterie, nous recommandons de refaire, 1 à 2 fois par an, un nouveau cycle de rodage.




Conseils d'utilisation

  • Ne pas interrompre le chargement de la batterie : attendre que le voyant de charge passe au vert et qu'il reste vert au moins 1 heure de suite. Cela signifie que l'équilibrage des cellules est terminé.
  • Après le rodage, pour améliorer la longévité et les performances de la batterie, il est préférable de ne pas consommer plus de 90% de la capacité de la batterie.
  • Tous les 6 mois, vous pouvez refaire un cycle de rodage complet pour prolonger les performances de la batterie.
  • Ne pas stocker la batterie dans un environnement humide ou froid (<10°C).
  • Ne pas stocker la batterie déchargée (mettre la batterie en charge tous les 3 mois en cas de stockage longue durée.)
  • Protéger la batterie et les connecteurs de la pluie et des projections d'eau.
  • Protéger la batterie des chocs et des vibrations importantes.
  • Prévoir une longueur suffisante de câble pour éviter les arrachements.
  • Débrancher la batterie du contrôleur ou couper le contact quand vous n'utilisez pas le vélo plus d'une demi journée pour éviter une décharge profonde de la batterie.
  • Vérifier que les connecteurs de puissance sont bien enfoncés dans la batterie. Avec les vibrations liées au roulage, les connecteurs peuvent sortir de leur logement et causer des arcs électriques dans la dans la prise. Cela peut endommager en plus de la prise, l'électronique de la batterie.

Recommandations importantes

  • Ne pas couvrir la batterie pendant la charge
  • Ne pas stocker ou charger la batterie à côté de produits inflammables
  • Ne pas immerger la batterie
  • Ne pas laver la batterie à l’eau
  • Respecter le rodage des batteries
  • Ne pas nettoyer avec des produits chimiques
  • Ne pas ouvrir la batterie (annulation de la garantie si ouverte)
  • Ne pas retirer les étiquettes de garantie (annulation de la garantie si retirée)
  • Ne pas exposer la batterie au soleil ou au froid
  • Ne pas stocker dehors ou dans un milieu humide
  • Protéger la batterie en cas de pluie
  • Protéger la batterie des projections d'eau liées au roulage ou non
  • Ne pas transporter sur un porte-vélo de voiture (risque d’infiltration en cas de pluie)
  • Vérifier régulièrement la tension des rayons
  • Vérifier régulièrement le serrage de tous les écrous et toutes les vis du moteur

L'usage intensif du kit et de la batterie (par exemple l’utilisation en montagne, en côte, à 100% de la puissance en continu) soumet l'électronique à de fortes contraintes.

Cycloboost décline toute responsabilité en cas de surchauffe et dégradation du fonctionnement du kit et de la batterie.


Attention à la surchauffe

Pour vous aider à mieux maîtriser la puissance, nous avons collé sur le contrôleur une étiquette thermosensible. Cette étiquette a pour particularité d'avoir des témoins de température qui noircissent de façon irréversible selon des paliers.

Kit vélo


  • Niveau 0 : aucun rond n'est noirci. la température extérieure du contrôleur est de moins de 60°C. Le matériel est utilisé de façon normale, en bon père de famille, pas de risque de surchauffe.


  • Niveau 1 : le premier rond est noirci. La température extérieure du contrôleur est comprise entre 60 et 65°C soit +5°C au niveau des composants électroniques (mosfet). C'est un signe d'alerte de surchauffe, il faut immédiatement réduire la puissance et ventiler le matériel.

  • Niveau 2 : le second rond est noirci. La température extérieure du contrôleur est comprise entre 65 et 70°C soit +5°C au niveau des composants électroniques (mosfet). La limite est atteinte, il faut arrêter immédiatement le véhicule. Une utilisation répétée ou prolongée dans ces conditions augmentent sensiblement les risques de pannes liés à la surchauffe, tant au niveau contrôleur que moteur et batterie.

  • Niveau 3 : le troisième rond est noirci. La température extérieure du contrôleur est comprise entre 70 et 77°C soit +5°C au niveau des composants électroniques (mosfet). Les conditions d'utilisation sont dépassées, la garantie contractuelle ne fonctionne plus. Le risque de court-circuit est important.

A partir du deuxième niveau, les composants électroniques se détériorent et la durée de vie du kit est raccourcie, les performances du kit peuvent diminuer. Au 3ième palier, la chaleur interne déforme les câbles, l'étanchéité du contrôleur est compromise

Pour des questions de sécurité, pour utiliser son kit dans les meilleures conditions possibles et le plus longtemps possible, nous recommandons une utilisation raisonnée de la puissance du moteur : n'utilisez jamais la puissance maximum de façon prolongée, uniquement de façon ponctuelle. Ne montez pas des côtes trop raides et trop rapidement si vous ne pouvez pas pédaler suffisamment. Les kits moteurs sont des kits à assistance électrique, ce ne sont pas des motos.


Garanties contractuelles

Les garanties contractuelles ne couvrent pas les pannes liées à l'utilisation anormale ou non conforme des produits : compétitions, recherche, modification du kit (contrôleur, moteur...), utilisation sans assistance au pédalage comme une moto ou un scooter, utilisation forcée en côte, mauvaise manipulation des câbles, inversion de polarité...

Les garanties contractuelles ne couvrent pas les pannes liées à l'utilisation anormale du produits décrite dans ce guide d'installation.


Analyse des pannes

Le vélo ne démarre pas :
  • Vérifiez la tension de la batterie
  • Vérifiez que le courant arrive bien au contrôleur
  • Vérifiez les connexions au niveau du contrôleur. Il arrive que lors du branchement, certains contacts soient insuffisamment enfoncés.
  • Vérifiez les connexions au niveau de la batterie.
  • Vérifiez le fusible de la batterie et remplacez-le si besoin.
  • Vérifiez le branchement des freins électriques.

Si aucune des vérifications n'a permis de déceler la panne, ouvrez un dossier d'incident depuis votre compte Cycloboost, rubrique "Support et SAV".