Transformez votre vélo en vélo électrique

Du Québec à New York en remorque Aevon

remorque à vélo

Ma remorque, ma bécane et moi !

Pierre-Marie a accepté de partager son expérience du voyage à vélo réalisé en 2010, du Québec à New York, en remorque Aevon.

"Le projet Vinovelo s’est construit pas à pas. Après un tour du Languedoc viticole en 2009, l’envie d’aller plus loin, plus longtemps, et toujours au milieu des vignes s’est conjuguée au cœur d’une Terra Incognita du Vin : le Nord-Est du Continent nord-américain. De Juin à Octobre 2010, j’ai parcouru le Québec, l’Ontario et l’Etat de New-York à la découverte de ceux qui font la vigne et le vin. Dans cette région au climat subarctique, la présence de grandes étendues d’eau n’est pas étrangère à la construction des vignobles locaux, réchauffant l’atmosphère par un jeu de mouvement de masses d’air. Ces dernières relèvent alors de quelques degrés la température hivernale supportable par la vigne.

6000km pédalés, la remorque fidèlement attachée. Mon rêve d’asphalte m’avait fait choisir un vélo de route, conditionnant alors rapidement mon choix vers une solution de bagages tractés. Désirant réutiliser la remorque à l’avenir dans d’autres contextes (urbains, VTT), et souhaitant une maniabilité optimale pour l’usage que j’allais en faire, j’ai opté pour la STD 100. Non déçu, j’ai pu optimiser mes temps de parcours avec une moyenne de 20km/h, tous reliefs confondus. De mes kilomètres parcourus, des heures passées à pousser sur les pédales, je retiens les paysages; les « rides» de nuits dans les mégalopoles de la région des lacs, au touche-touche avec les taxis. Montréal, Ontario, New-York City. Le parcours du Saint Laurent, d’amont en aval, la traversée du massif des Adirondacks, et l’approche du Vermont en bac sur le lac Champlain.

Des pieds de vignes côtoyés le long des routes, je me vois à nouveau déguster auprès des viticulteurs, m’expliquant leur passion, leur désir d’avancer dans la connaissance et la technique. La culture urbaine du vélo nord-américain, se mêlant alors avec une image rajeunie du vin, et du plaisir de produire et consommer local.

Ainsi s’est construit mon trip vélo de « 6K». Un voyage au long cours laisse une trace. Le risque que l’on prend en partant, c’est de ne plus pouvoir s’arrêter. 3 ans après mon départ, on file en duo en Amérique du Sud. La Bécane reste en France, la remorque aussi, et le voyage se conjuguera à pied. Une nouvelle découverte pour les cyclo-randonneurs que nous sommes."

remorque vélo

" Un voyage au long cours laisse une trace. Le risque que l’on prend en partant, c’est de ne plus pouvoir s’arrêter... "

remorque vélo

remorque vélo

 

>> Retrouvez toutes nos remorques Aevon directement sur notre site !