09 80 80 16 22 (appel local non surtaxé)

Le n°1 du kit pour vélo électrique

Etape 4 : Quelle batterie pour mon vélo électrique

GO

Réponses dans la catégorie "Etape 4 : Quelle batterie pour mon vélo électrique"


    1. Quel type de batterie dois-je utiliser avec mon kit ?

    N'importe quel type de batterie est compatible avec n'importe quel type de vélo électrique. Il suffit de respecter la même tension et d'adapter la connectique.

    Vous pouvez utiliser tous les types de batteries pour vélos : Lithium-ion (Lipo, Lifepo4, A123), Nimh, Plomb, Nicd...


    Cycloboost a choisi de doter ses kits pour vélos électriques de batteries Litihium-ion car elles ont le meilleur rapport performances / poids / prix.


    Retour
    2. Quel format de batterie choisir pour mon vélo ?

    Nous proposons différentes formes de batteries Lithium pour s'adapter à tous vos projets.

    Vous avez le choix entre les modèles suivants :


    Batterie Trapèze


    • La batterie Lithium Trapèze : Coffret PVC rigide, esthétique, très légère, à fixer au niveau du cadre. Verrouillage par clé pour plus de sécurité.
    Batterie Trapèze

    Batterie PVC


    • La batterie Lithium PVC : Enveloppe souple PVC à installer dans une sacoche, un sac à dos (VTT), un top case ou dans la caisse d'un vélo cargo.

      (ou dans une sacoche additive de cadre comme sur la photo)

    Batterie PVC


    En fonction de l'utilisation que l'on projette avec son futur vélo électrique, il convient de choisir une configuration qui convient.


    Quelques contres-exemples :


    • Eviter de prendre une batterie porte-bagage avec un moteur moyeu roue arrière car tout le poids serait alors à l'arrière et pourrait entraîner des problèmes d'adhérence sur la roue avant.
    • Ne pas prendre de batterie qui se fixe sur le vélo quand on a une utilisation vraiment tout-terrain. Les fixations ne sont pas faites pour ça. Il convient dans ce cas de prendre une batterie à mettre en sac à dos, telles nos batteries PVC. Elles sont alors mieux protégées et cette configuration permet de conserver un vélo moins lourd, plus souple avec une meilleure maniabilité.
    • Les batteries Lithium à fixer à la place du porte-bidon, ne passe généralement pas dans le cadre lorsqu'on a un vélo tout suspendu.
    • L'équipe Cycloboost est à votre disposition pour étudier avec vous votre projet...

    Retour
    3. Comment connaître mon autonomie ?

    En moyenne, avec 1 Ampère, vous pouvez parcourir 4km.


      • Avec une batterie de 10Ah vous pouvez faire 40km en moyenne.
      • Avec une batterie de 15Ah vous pouvez faire 60km en moyenne.

    Attention : Cette estimation est donnée à titre indicatif ! Elle a été déterminée sur un parcours mélangeant de la route et de la ville avec des arrêts et des relances et quelques côtes de 5% max.


    En effet, l'autonomie peut varier sensiblement selon les conditions d'utilisations et différents facteurs :


      • Le poids total en charge du vélo
      • Le dénivelé de votre route
      • L'assistance permanente ou passagère lors des moments d'efforts
      • La force de votre pédalage
      • Le gonflage des pneus
      • Un vent contraire
      • Une température basse (en dessous de 5°C)


    Voici 2 autres méthodes d'estimations :

    Méthode théorique : il faut saisir dans la calculette de puissance tous les paramètres liés au trajet (dénivelé, distance, poids total du véhicule, vent, frottements, assistance au pédalage). L'outil est pré-réglé, il vous donnera les valeurs théoriques de consommation de votre vélo. Pour affiner le calcul, vous pouvez décomposer le trajet en petites portions en fonction du dénivelé puis faire la somme des consommations des petites portions.

    Méthode pratique (la plus simple) : chargez votre batterie, faites une remise à zéro de la distance parcourue sur votre compteur de vélo et roulez. A la coupure, vous aurez une valeur précise de la distance parcourue :-)


    Retour
    4. Comment augmenter mon autonomie ?

    Tout d'abord, il faut savoir qu'en gérant correctement les niveaux de puissance, le pédalage et les vitesses, on peut assez facilement doubler son autonomie.


    Si cela ne suffit pas, Cycloboost propose deux solutions pour augmenter l'autonomie de mon vélo électrique :


    • Une seconde batterie qui vient en plus de celle que vous avez déjà sur votre vélo.

      Ce cas est valable lorsque votre batterie a encore des performances acceptables et que vous souhaitez la conserver.


    • Ou


    • Une batterie en remplacement de la batterie existante.

      Ce cas est valable lorsque votre batterie a perdu beaucoup de son autonomie (sur un vélo ou un kit qui a plusieurs années) et n'offre plus de performances acceptables.


    • Retour
    5. Comment roder ma batterie ?

    Le rodage de la batterie Lithium-ion est très important. Il permet d'améliorer sensiblement les performances et la longévité de la batterie.

    Cela consiste à parfaire l'équilibrage entre les différentes cellules qui constitue la batterie.


    Pour roder votre batterie correctement :


    • Effectuez au moins 5 cycles de charge/décharge complets en roulage.
    • Videz la batterie à plus de 90% , c'est à dire jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une barre de la jauge et que vous ayez roulé encore quelques kilomètres de plus.
    • Rechargez complètement la batterie (une nuit complète par exemple).
    • Pendant les 5 cycles de rodage minimum, il ne faut pas faire forcer le moteur.


    Pour un rodage réussi, il est impératifs de bien lire le Guide de recommandations d'utilisation des kits et batteries



    Quelques solutions pour faire un rodage de qualité :



    Assistance au Pedelec : ne pas dépasser le niveau 3 (cela ne fonctionne pas via l'accélérateur)

    Cela permet de ne pas consommer plus de 40% de la puissance. C'est d'ailleurs comme cela qu'il faut utiliser le kit en côte.

    Ceci est valable pour tous les kits sauf le Magic Pie 2 et Magic Pie 4.


    Pedelec

    OU




    Assistance à l’accélérateur : Privilégier une conduite souple à vitesse modérée :


    • Maximum 30km/h sur le plat en 48v avec assistance au pédalage
    • Maximum 25km/h sur le plat en 36v avec assistance au pédalage
    • Maximum 20km/h sur le plat en 24v avec assistance au pédalage

    Accélérateur au pouce

    Pour un rodage réussi, il est impératifs de bien lire le Guide de recommandations d'utilisation des kits et batteries


    Retour
    6. Caractéristiques des batteries lithium-ion
    • Sans entretien, recyclable
    • Régulation électronique (BMS) - évite tout risque de surcharge ou de décharge importante
    • Technologie sûre - la batterie ne peut pas prendre feu ou exploser en cas de surcharge
    • Durée de vie de 800 cycles de charge/décharge soit de 5 fois plus que le plomb
    • 30% plus légères que les batteries Lifepo4

    • Retour
    7. Quelle est la durée de vie des batteries lithium-ion ?

    Nos batteries sont données pour 800 cycles de charges et décharges. Ce qui équivaut à une durée de vie de plusieurs années !


    Attention : pour exploiter au mieux une batterie lithium polymère et faire en sorte de conserver ses performances dans le temps, il convient d'en faire un usage soigné, et de respecter des règles importantes :


    • Effectuer le rodage de la batterie.
    • Réaliser régulierement des cycles de charges/décharges complets pour ré-équilibrer les cellules de votre batterie.
    • Stocker la batterie de façon adéquate lorsque vous ne vous servez pas de votre vélo électrique...

    Cette liste n'est pas exhaustive. Pour une explication complète et détaillée sur l'utilisation et l'entretien d'une batterie, rdv sur notre Guide complet .

    Retour
    8. Qu'est-ce que le BMS ?

    C'est la partie électronique de la batterie lithium-ion qui permet de contrôler la charge et la décharge de la batterie.


    Pendant la charge, le BMS vérifie que toutes les cellules de la batterie soient au même niveau de charge (tension max de 3,7v).

    Pendant la décharge, le BMS vérifie que la charge des cellules ne passe pas en dessous du seuil préjudiciable à celle-ci (tension min de 2,8v env.)

    BMS
    Retour
    9. Puis-je rouler sans batterie ?

    Avec les moteurs à entrainement direct

    Oui, en dessous de 30km/h, cela ne pose aucun problème.


    Non, dans les autres cas de figure : si vous roulez vite et longtemps à plus de 30km/h, votre moteur va produire de l'électricité et vous risquez d'abîmer l'électronique de votre kit (moteur et contrôleur).


    Nous recommandons de laisser la batterie branchée dans ce cas de figure.


    Avec les moteurs réductés

    Oui dans tout les cas !


    Retour
    10. Comment stocker ma batterie pendant une longue période sans utilisation ?

    Une batterie doit toujours être stockée à l'abri de l'humidité et du froid, à 90% de charge.


    Important : Une batterie ne doit jamais être stockée déchargée car elle risque de se vider complètement. La propre résistance interne des cellules et le circuit électronique de contrôle de la batterie, le BMS, consomment de l'énergie et peuvent endommager la batterie de façon irréversible si elle atteint un niveau de charge trop bas. Il faut donc contrôler et recharger la batterie tous les 2 ou 3 mois si la tension a chuté.


    Retour
    11. Y a t-il un risque à recharger sa batterie en descente ou au freinage ?

    Oui, mais ce risque existe uniquement avec les moteurs à entraînement direct (exemple : Smart Pie, Magic Pie, Transporteur ou Xtrême) car ils n'ont pas de roue libre interne.

    Ces moteurs fonctionnent comme des générateurs qui produisent de l'énergie proportionnellement à leur vitesse.


    La régénération en descente :

    A faible allure, la régénération est négligeable, mais pendant une longue descente, cela peut être préjudiciable pour la batterie (risque de surcharge, déséquilibrage des cellules) et l'électronique du kit.

    Voir les conseils pour limiter les risques liés à la régénération (ci-dessous).


    La régénération au freinage :

    Elle est active si vous avez installé les freins à coupure électrique. Lors du freinage, l'énergie produite par le moteur est utilisée pour freiner le vélo mais aussi pour recharger la batterie.

    Au même titre que la régénération en descente, la production d'énergie lors du freinage est proportionnelle à la vitesse et engendre les mêmes risques pour la batterie.


    Bilan :

    Sur un trajet de 40km comportant quelques dénivelés et une portion urbaine avec multiples freinages, la régénération constatée est négligeable, environ 5%, alors que le risque encouru par la batterie est lui beaucoup plus important.



    A retenir :

    Pour garder performance et longévité, une batterie a besoin d'être rechargée avec une tension régulière et sans interruption, ce que permet de faire un chargeur lorsque votre batterie charge pendant la nuit.


    La régénération produite par un moteur à entraÏnement direct n'est pas régulière et envoie des pics de courant. La conséquence de ce mode de recharge entraîne des risques importants :


    • Déséquilibre les cellules de la batterie (= perte d'autonomie)
    • Endommage l'électronique du kit (= surchauffe du BMS, de la batterie, du contrôleur et du moteur)
    • Réduit significativement la durée de vie de la batterie

    Conseils pour limiter les risques liés à la régénération :

    • Si vous avez un contrôleur programmable (GoldenMotor), nous recommandons de mettre la régénération à 0%. Avec les véhicules équipés de roues de 16" ou 20, le frein régénératif peut bloquer la roue à faible vitesse. Cela fait déraper le véhicule, use prématurément le pneu et entraîne des risques de chute.

    • Si votre contrôleur n'est pas programmable (Kit Transporteur, Magic Pie Plus, Smart Pie Plus, Xtrême Plus), limitez votre vitesse à :

      En 36V :
      • 15km/h avec une roue de 16"
      • 19km/h avec une roue de 20"
      • 26km/h avec une roue de 26"
      • 30km/h avec une roue de 28"

      En 48v :
      • 20km/h avec une roue de 16"
      • 25km/h avec une roue de 20"
      • 35km/h avec une roue de 26"
      • 40km/h avec une roue de 28"

    • Ne cherchez pas à dépasser la vitesse maximum du moteur.


    Retour